E. Joly | M. Le Pen | N. Sarkozy | J.L. M?lenchon | P. Poutou | N. Arthaud | J. Cheminade | Fran?ois Bayrou | N. Dupont-Aignan | F. Hollande |

Candidats > Jean-Luc Mélenchon > Biographie de Jean-Luc Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon, sa biographie

30 Juin 2011

Jean-Luc Mélenchon, né à Tanger au Maroc le 19 août 1951, est le co-président du Parti de gauche. Député, sénateur, ministre sous l'étiquette Parti Socialiste, il quitte celui-ci en 2008 pour fonder le Parti de Gauche (PG). Il est officiellement candidat aux élections présidentielles de 2012 depuis janvier 2011.

Jean-Luc Mélenchon, président du Parti de Gauche et candidat du Front de Gauche en 2012

Né au Maroc, Jean-Luc Mélenchon quitte ce pays à 11 ans pour la France. Lors des évènements de mai 68, il est le leader du mouvement de révolte lycéen de sa ville.

Il obtient sa licence de philosophie à la Fac de Besançon où il rejoint l'Union nationale des étudiants de France. Durant ces études, il devient président de l'union locale étudiante, puis rejoint le bureau national de l'Unef-Unité syndicale en 1974. Cette période marquera une présence permanente de l'homme lors des différentes luttes étudiantes et ouvrières de son département.

Il se marie et devient père en 1974. Après avoir enseigné quelques années à Lons-le-Saunier où il dirigera également le magazine de la fédération socialiste du département « La Tribune du Jura », il part s'installer dans l'Essonne pour devenir directeur de cabinet du maire de Massy. Il adhère au PS en 1977.

Il devient alors un membre important de la fédération socialiste de l'Essonne et en prend même la tête de 1981 à 1986. Fervent supporter de François Mitterrand, il représente l'aile gauche du PS, s'opposant par exemple à Michel Rocard et Chevènement.

 

En 1988, il fonde avec Julien Dray la « Gauche Socialiste ». Il dirige de 1993 à 1995 l'hebdomadaire du Parti Socialiste. En mars 2000, il rejoint le gouvernement Jospin comme ministre délégué à l'enseignement professionnel.

Après l'élimination de Lionel Jospin au premier tour de l'élection présidentielle de 2002, le courant de pensées dirigé par Julien Dray rejoint l'équipe de François Hollande, premier secrétaire du Parti Socialiste. Cela signe la fin de la « Gauche Socialiste » et Jean-Luc Mélenchon fonde alors avec Henri Emmanuelli le courant « Nouveau Monde ».

Malgré son appartenance au PS qui appelle à voter oui au référendum sur la Constitution européenne, Mr Mélenchon décide de faire campagne pour le non en s'associant avec Olivier Besancenot (LCR), Marie-George Buffet (PCF) et José Bové (Confédération paysanne) lors de réunions publiques.

Cette campagne amène le Nouveau Monde à disparaître de la scène politique. Il crée alors « Trait d'union » et l'association PRS (Pour la république sociale), en dehors et indépendamment du PS. Ces deux entités, clairement ancrées à gauche, se veulent être justement un trait d'union entre le PS et les partis d'extrême gauche.

Deux jours après la désignation de Ségolène Royal comme candidate du PS à la présidentielle de 2007 suite aux primaires socialistes, Jean-Luc Mélenchon assiste au meeting de la gauche anti-libérale. C'est le premier indice de son futur transfert du PS en direction d'un parti plus à gauche.

 

En 2008, lors du congrès de Reims qui doit amener le PS à se doter d'un nouveau bureau, Jean-Luc Mélenchon et les 6 autres contributions de l'aile gauche du PS parviennent à se rassembler autour d'une motion commune, celle de Benoît Hamon. Celle-ci arrive en 4e position après le vote des militants. Selon Jean-Luc Mélenchon, la majorité sortante représente 80% des bulletins. Refusant de s'associer à d'autres personnalités qui prônent de se rapprocher du centre, voire de tisser des liens plus étroits avec le MoDem de François Bayrou, Jean-Luc Mélenchon quitte officiellement le Parti Socialiste, accompagné de Marc Dolez.

Ils créent alors le « Parti de Gauche ». En novembre 2008, ils décident de s'allier temporairement au Parti Communiste Français.

Le PG naît officiellement en février 2009. Ancré très à gauche, il dévoile également un intérêt prononcé pour l'écologie. Jean-Luc Mélenchon devient le président du bureau national du PG.

Avec ce mouvement, il souhaite devenir le rassembleur de toute la gauche en empruntant un chemin politique antilibéral voire anticapitaliste. Il n'hésite pas à parler de « révolution socialiste » en s'appuyant sur les exemple sud-américains.

En juin 2009, il est élu député européen lors des élections européennes sous l'étiquette Parti de Gauche.

Candidat déclaré à la présidentielle de 2012, il est soutenu par le Parti de Gauche, de Gauche unitaire et de la Fédération pour une alternative sociale et écologique. Le 18 juin 2011, plus de 59% des militants du PCF le désignent comme candidat du parti communiste alors même que Jean-Luc Mélenchon n'en fait pas partie. Il devient ainsi le candidat officiel du Front de Gauche pour l'élection présidentielle de 2012.

Après une campagne marquée par une progression constante dans les sondages, Jean-Luc Mélenchon obtient finalement la quatrième place le 22 avril 2012, jour du premier tour de la présidentielle, en recueillant 11,11% des votes.

 

Partager cet article

Partager cette annonce sur Facebook Partager cette annonce sur Twitter S'abonner au flux RSS

Commentaires

Réagissez à cet article

Votre pseudo
Votre email
Votre site (facultatif)
Votre commentaire
Cinq + cinq = ? (en lettres)
 
 

VIDEO EXCLUSIVE - PAS VUE A LA TV !

Le soir du 1er tour, vivez une séance de poignée de main et de bises plutôt animée !

LE SONDAGE DU MOMENT

En 2012, quel parti aimeriez-vous voir remporter les élections présidentielles ?

Sondage du 15/12/2010 |14484 votes

DERNIERS COMMENTAIRES

Inscription Newsletter